Frédéric & Sophie : Annette Gigon et Mike Guyer, Espace de l’Art Concret

Annette Gigon et Mike Guyer, L'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L’Espace de l’Art Concret,
Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L’Espace de l’Art Concret,
Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L’Espace de l’Art Concret,
Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L’Espace de l’Art Concret,
Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L’Espace de l’Art Concret,
Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, 1990

Annette Gigon et Mike Guyer, L’Espace de l’Art Concret,
Mouans-Sartoux, 1990

L’Espace de l’Art Concret

Le béton nous amène partout. Après la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence, direction Mouans-Sartoux et la découverte de l’Espace de l’Art Concret.

Caché derrière un château en pierre du XVème siècle et qui abrite les expositions temporaires, nous découvrons un bâtiment moderne à la couleur vive : un vert anis pétant !

C’est le bâtiment dédié à la donation Albers-Honegger et temple de l’Art Concret.

Le bâtiment inauguré en 2004 et bâti par les architectes zurichois Annette Gigon et Mike Guyer est simple, sans prétention et respecte admirablement bien le désire des donateurs : l’architecture qui abrite leur collection doit permettre la vie intime avec les œuvres et éviter l’effet stérile et officiel de la plupart des musées.

On découvre les collections au fur et à mesure, en montant les escaliers. Par-ci par-là, de grandes baies vitrées sont comme des tableaux qui nous donne à voir le paysage environnant. On a l’impression d’être dans une grande maison ouverte vers l’extérieur.

Les collections sont splendides et bien mises en valeur par la simplicité de l’architecture et des matériaux choisis : murs en bétons coulés sur place et bruts de décoffrage.

L’architecture en en harmonie avec les œuvres exposées et nous invite à nous rappeler la philosophie de Gottefried Honegger « Apprendre à regarder, car regarder est un acte créatif ».

Pourtant on se doute que ce projet et le choix du béton couleur vert fluo n’ont pas du faire l’unanimité dans cette commune de 10.000 habitants. Alors on s’en réfère à Jean Arp et sa définition de l’Art Concret : « Nous ne voulons pas copier la nature. Nous ne voulons pas reproduire, nous voulons produire. Nous voulons produire comme une plante qui produit un fruit et ne pas reproduire. Nous voulons produire directement et non par truchement. Comme il n’y a pas la moindre trace d’abstraction dans cet art nous le nommons : art concret. »

De toute évidence, les architectes zurichois ont produit un fruit exotique pour la commune de Mouans-Sartoux et les magnifiques collections de l’espace de l’Art Concret !

 

Lien vers l’Espace de l’Art Concret

Crédits photographiques : Frédéric Smeets & Sophie Roose